Les astuces pour cacher l’arrière d’une broderie

La broderie est un art délicat qui requiert de la patience, de l’attention aux détails et du savoir-faire. Une fois que vous avez perfectionné vos compétences en broderie, il peut être gratifiant de voir votre travail se transformer en une belle pièce d’art. Cependant, il y a aussi l’arrière de la broderie, souvent moins esthétique, qui nécessite une attention particulière afin d’obtenir un résultat final parfait. Dans cet article, découvrez différentes méthodes pour cacher efficacement l’arrière d’une broderie, afin de valoriser davantage votre travail.

Méthode 1 : Ajouter une doublure à l’arrière de la broderie

L’un des moyens les plus simples et les plus courants de cacher l’arrière d’une broderie consiste à ajouter une doublure à l’arrière de la toile. Cette doublure peut être réalisée avec différents types de textiles, tels que la cretonne, la popeline ou encore le dos de l’œuvre. Voici comment procéder :

  1. Choisir un tissu approprié pour la doublure. Il doit être suffisamment résistant pour supporter l’arrière de la broderie, mais également souple pour ne pas déformer l’ensemble.
  2. Découper un morceau de doublure au même format que l’arrière de la broderie.
  3. Assembler l’arrière de la broderie et la doublure en les cousant ensemble à la machine ou à la main, en veillant à bien aligner les bords. Il est possible d’utiliser un point invisible pour garantir une finition propre et discrète.

Avantages et inconvénients de l’utilisation d’une doublure

Il y a plusieurs avantages à utiliser une doublure pour cacher l’arrière d’une broderie :

  • La doublure protège l’arrière de la broderie contre l’usure, les taches et autres dommages potentiels.
  • Une doublure peut améliorer la résistance et la durabilité de l’ensemble.
  • Elle apporte une finition soignée à l’arrière de la broderie.

Toutefois, il existe également quelques inconvénients :

  • L’ajout d’une doublure peut rendre l’assemblage final plus épais et plus difficile à travailler, notamment si vous devez encadrer votre broderie.
  • Choisir le bon tissu pour votre doublure peut être délicat, car il faut veiller à ce qu’il ne vienne pas perturber l’équilibre entre les éléments de la broderie.

Méthode 2 : Monter la broderie dans un cadre

Encadrer votre broderie terminée peut être une autre manière efficace de cacher l’arrière du travail. Voici comment procéder pour créer un cadre adapté à votre broderie :

  1. Choisir un cadre dont les dimensions correspondent à celles de la broderie finie (ou légèrement plus grandes, pour laisser un espace entre l’œuvre et le bord).
  2. Couper un morceau de carton ou de papier épais qui servira de support pour la broderie. Il doit être de la même taille que le cadre.
  3. Centrer la broderie sur le support, face avant vers le haut, puis retourner l’ensemble et agrafer ou coller l’arrière de la toile au support.
  4. Assembler le cadre en insérant la broderie montée sur son support et en ajoutant éventuellement une vitre protectrice et un dos de cadre.

Avantages et inconvénients de l’utilisation d’un cadre

Il y a plusieurs avantages à encadrer sa broderie :

  • Un cadre apporte une touche esthétique supplémentaire à l’œuvre et la met en valeur.
  • Le cadre protège également la broderie contre la poussière et les dommages potentiels.
  • L’arrière de la broderie est complètement caché et n’a pas besoin d’être travaillé davantage.

Cependant, il peut y avoir quelques inconvénients :

  • Les cadres peuvent être coûteux, surtout si vous optez pour un encadrement sur mesure en raison des dimensions particulières de votre broderie.
  • Encadrer une broderie peut rendre plus difficile son entretien (par exemple, le lavage à la main).

Méthode 3 : Rabattre et coudre les bords du tissu

Si vous préférez éviter l’utilisation d’une doublure ou d’un cadre, il est également possible de travailler directement les bords du tissu de manière à cacher l’arrière :

  1. Tailler les bords de la toile, en veillant à laisser une marge suffisante autour de la broderie (environ 1 cm).
  2. Rabattre les bords coupés vers l’arrière de la toile et maintenir le pli avec des épingles.
  3. Coudre à la main ou à la machine le long des bords rabattus, en prenant soin de ne pas relâcher les fils de broderie situés à l’arrière.

Avantages et inconvénients de l’utilisation de cette méthode

Travailler les bords du tissu offre plusieurs avantages :

  • C’est une méthode simple et rapide qui ne nécessite aucun matériel supplémentaire.
  • Elle permet de créer un fini net sans ajouter d’épaisseur à l’ensemble.

Toutefois, elle présente quelques inconvénients :

  • La broderie est moins protégée contre les dommages potentiels.
  • Cette méthode ne convient pas à tous les types de tissus ni à toutes les dimensions de broderies.

Dans l’ensemble, cacher l’arrière d’une broderie peut permettre de rendre votre travail encore plus beau et professionnel. Qu’il s’agisse d’ajouter une doublure, de monter la broderie dans un cadre ou de travailler directement les bords du tissu, plusieurs méthodes s’offrent à vous pour obtenir le résultat souhaité. N’hésitez pas à expérimenter ces différentes techniques pour trouver celle qui conviendra le mieux à vos créations.