Maîtriser les points de broderie : un guide étape par étape

La broderie est une forme d’art ancienne qui consiste à décorer des tissus avec des fils et des aiguilles. Pour maîtriser cette technique, il faut connaître les différents points de broderie et savoir comment les réaliser. Dans cet article, nous vous présenterons quelques-uns des points de broderie les plus courants pour les droitiers et les gauchers, ainsi que des schémas pour vous aider à les reproduire.

Les points de base en broderie

Avant de commencer à apprendre les points spécifiques, il est essentiel d’être familiarisé avec les termes de base utilisés dans le domaine de la broderie :

  • Piquer : Enfoncer l’aiguille dans le tissu et la ressortir.
  • Point : Un motif réalisé en piquant le tissu avec l’aiguille et le fil.
  • Ligne de base : La ligne sur laquelle les points sont exécutés.
  • Brin de fil : Une partie du fil divisée en plusieurs brins individuels.

Les points de broderie couramment utilisés

Le point de croix

Le point de croix est probablement le point de broderie le plus connu. Comme son nom l’indique, il s’agit de réaliser des croix en piquant le tissu avec le fil, puis en traversant les points pour former un X.

Étape 1 : Commencez par piquer l’aiguille du bas à gauche vers le haut à droite. Piquez-la ensuite du haut à gauche vers le bas à droite pour créer la première diagonale du point de croix.

Étape 2 : Réalisez la deuxième diagonale en piquant l’aiguille du bas à droite vers le haut à gauche et en la ressortant du haut à droite vers le bas à gauche.

Le point arrière

Le point arrière est un point linéaire qui peut être utilisé pour réaliser des lignes brisées ou continues. Il est idéal pour les contours ou les détails fins sur un motif de broderie.

Étape 1 : Piquez l’aiguille à l’extrémité gauche de la ligne de base et sortez-la à une distance d’un point vers la droite.

Étape 2 : Ramenez l’aiguille en arrière et piquez-la à nouveau au même endroit où vous avez commencé (l’extrémité gauche de la ligne).

Étape 3 : Sortez l’aiguille à une distance d’un point à droite du point précédent et répétez ces étapes jusqu’à ce que la ligne soit complète.

Le point de chaînette

Le point de chaînette est utilisé pour créer des lignes ou des courbes souples et peut également être utilisé pour remplir des zones plus grandes dans un motif de broderie.

Étape 1 : Piquez l’aiguille à l’extrémité gauche de la ligne de base et sortez-la juste à côté du point d’entrée.

Étape 2 : Bouclez le fil autour de l’aiguille et tirez doucement pour former une boucle. Piquez l’aiguille à nouveau près du premier point et sortez-la à une distance d’un point vers la droite.

Étape 3 : Répétez cette opération en bouclant le fil autour de l’aiguille et en piquant le tissu jusqu’à ce que la chaîne soit complète.

Le point de tige

Le point de tige est un autre point linéaire qui est souvent utilisé pour les contours, les lettres et les détails fins sur un motif de broderie. Il peut être réalisé en suivant ces étapes :

Étape 1 : Piquez l’aiguille à l’extrémité gauche de la ligne de base et sortez-la à une distance d’un point vers la droite.

Étape 2 : Ramenez l’aiguille en arrière et piquez-la au milieu entre les deux points précédents. Sortez ensuite l’aiguille à une distance d’un point vers la droite.

Étape 3 : Répétez ces étapes jusqu’à ce que la ligne soit complète.

Adapter les points de broderie pour les gauchers

Les gauchers peuvent également réaliser tous les points de broderie mentionnés ci-dessus en suivant les mêmes schémas et instructions, mais dans le sens inverse. Par exemple, le point de croix commencera par être piqué du bas à droite vers le haut à gauche et ainsi de suite.

En conclusion, maîtriser les points de broderie nécessite de la patience et de la pratique. Cependant, une fois que vous avez compris comment réaliser les points de base et que vous êtes à l’aise avec leur utilisation, vous pouvez créer des motifs de broderie impressionnants et uniques qui mettront en valeur votre talent artistique.